Sciences économiques et sociales

Sommaire

Comment travailler les variations relatives ?

Groupe de travail Mathématiques-SES

En mars 2019,un groupe de travail réunissant des enseignants de mathématiques et des enseignants de SES de l’académie s’est constitué pour travailler des compétences communes du programme de seconde.
Pour interpeller les élèves de l’intérêt de réaliser des calculs statistiques, le groupe de travail a choisi de proposer des mises en intrigue.

 Rappel des programmes de la classe de seconde en mathématiques et SES

Extrait du programme de SES
Objectifs d’apprentissage concernant l’utilisation des données quantitatives et des représentations graphiques
Calcul, lecture, interprétation :
Proportion, pourcentage de répartition.
Taux de variation, taux de variation cumulé, coefficient multiplicateur, indice simple.

Extrait du programme de mathématiques
Contenus :
Proportion, pourcentage d’une sous-population dans une population.
Ensembles de référence inclus les uns dans les autres : pourcentage de pourcentage.
Évolution : variation absolue, variation relative.
Évolutions successives, évolution réciproque : relation sur les coefficients multiplicateurs (produit, inverse).
Capacités attendues :
Exploiter la relation entre effectifs, proportions et pourcentages.
Traiter des situations simples mettant en jeu des pourcentages de pourcentages.
Exploiter la relation entre deux valeurs successives et leur taux d’évolution.
Calculer le taux d’évolution global à partir des taux d’évolution successifs. Calculer un taux d’évolution réciproque.

 Objectifs du groupe de travail

En matière d’information chiffrée, les élèves ont déjà travaillé au cycle 4 sur les notions d’effectifs , de fréquences, proportions, pourcentages, coefficient de proportionnalité, taux d’évolution et coefficient multiplicateur. De nombreuses confusions ont lieu autour du mot « pourcentage » et des calculs associés. Les élèves ont des difficultés à distinguer si le pourcentage exprime une proportion ou une évolution. L’objectif ce cette fiche est de consolider et de prolonger le travail autour de l’information chiffrée par l’étude de situations interdisciplinaires mathématiques et SES.

 Exemple d’une situation de mise en intrigue

Concernant la variation relative

En 2018, le salaire brut mensuel de Thomas Meunier était de 260 000 euros et celui de Neymar était de 3 000 000 euros.

Au 1er janvier 2019, le salaire de Thomas Meunier est réévalué à 273 000 euros, et celui de Neymar à 3 030 000 euros.

a. Quel est celui dont le salaire a le plus augmenté ?
b. Qui est le plus satisfait de son augmentation de salaire ?

 Fiches d’activités

format PDF - 690.5 ko


format PDF - 438.2 ko
Mise à jour : 8 janvier 2020