Visuel du bouquet de services académiques

Sciences économiques et sociales

Pour l'école de la confiance
Vous êtes ici : Accueil > Différenciation pédagogique >

Mettre en oeuvre la différenciation pédagogique

L’hétérogénéité de nos élèves tout autant que la volonté de favoriser une plus grande égalité des chances scolaires nous incite à penser la différenciation pédagogique et à l‘intégrer dans les pratiques.

Le CNESCO définit la différenciation pédagogique comme « la prise en compte par les acteurs du système éducatif des caractéristiques individuelles (besoins, intérêts et motivations ; acquis, non acquis et difficultés ; modes d’apprentissage (style, rythme, pouvoir de concentration, engagement…) ; potentialités à exploiter… de chaque élève en vue de permettre à chacun d’eux de maîtriser les objectifs fondamentaux prescrits et de développer au mieux leurs potentialités, et de permettre au système éducatif d’être à la fois plus pertinent, efficace et équitable. ».

Si la mise en œuvre concrète n’est pas chose facile, cela suppose en tous les cas une posture différente ; mise à distance du cours frontal (fut-il magistral ou dialogué) ; accompagnement des élèves en situation d’autonomie ; travail en îlots, etc. Celle-ci peut s’inscrire différemment dans le temps didactique (temps de construction des savoirs et compétences, temps de remédiation, etc.)

La différenciation pédagogique est en outre présente explicitement dans les textes et notamment dans le référentiel de compétences des métiers du professorat et de l’éducation : compétence 4 et P3 plus particulièrement.

C4 : Prendre en compte la diversité des élèves / Adapter son enseignement et son action éducative à la diversité des élèves.
P3 : Construire, mettre en œuvre et animer des situations d'enseignement et d’apprentissage prenant en compte la diversité des élèves

  • Savoir préparer les séquences de classe et, pour cela, définir des programmations et des progressions ; identifier
    les objectifs, contenus, dispositifs, obstacles didactiques, stratégies d’étayage, modalités d’entraînement et d’évaluation.
  • Différencier son enseignement en fonction des rythmes d’apprentissage et des besoins de chacun. Adapter son enseignement aux élèves à besoins éducatifs particuliers.
  • Prendre en compte les préalables et les représentations sociales (genre, origine ethnique, socio-économique et culturelle) pour traiter les difficultés éventuelles dans l’accès aux connaissances

Vous trouverez ici un premier exemple de différenciation pédagogique, sous la forme de remédiations, proposé par Elise Ducrot enseignante au lycée Gay Lussac de Chauny que je remercie.

Vous trouverez en sus quelques ressources complémentaires en suivant les liens suivants :
http://www.cnesco.fr/fr/differenciation-pedagogique/
http://www.cnesco.fr/fr/differenciation-pedagogique/conference-virtuelle/
http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA-Veille/113-novembre-2016.pdf

Mise à jour : 8 octobre 2018