Sciences économiques et sociales

Pour l'école de la confiance

Les Grecs de haut en bas

La vie des idées

"Dans les cités grecques, les inégalités – de droit, de genre, de fortune – se cumulent et font système. L’étanchéité croissante des statuts juridiques contribue à polariser ces sociétés entre citoyens et esclaves : quand les premiers confisquent territoire civique et pouvoir politique, la force de travail des seconds est appropriée par les libres. Entre ces deux pôles évoluent des étrangers aux statuts qui varient selon la distance que la cité veut marquer avec eux et l’utilité qu’elle peut leur reconnaître.

Les cités grecques sont également caractérisées par une forte domination masculine, dont les manifestations s’expriment différemment selon le statut et la richesse des femmes. Celles des riches citoyens, sur lesquelles pèsent des enjeux liés à la transmission d’un patrimoine, sont davantage surveillées que celles dont la force de travail est nécessaire à leur tuteur masculin (père ou mari)."

https://laviedesidees.fr/Les-Grecs-de-haut-en-bas.html

Et aussi : La cité grecque, un modèle ?
https://laviedesidees.fr/La-cite-grecque-un-modele.html

Mise à jour : 20 février 2019