Visuel du bouquet de services académiques

Sciences économiques et sociales

Pour l'école de la confiance
Vous êtes ici : Accueil > Revue de presse > Economie >

Le pouvoir d’achat miné par les dépenses contraintes

Le Monde

INFOGRAPHIES

"Les ménages ont un volet de dépenses dites « préengagées » ou contraintes, qui correspondent à des contrats difficilement négociables à court terme : les loyers ou remboursements de prêts, les assurances, les abonnements d’électricité, gaz ou téléphonie, les assurances et mutuelles, etc.

Or, ces dépenses, qui correspondent à des prélèvements ou des factures régulières, ont beaucoup augmenté en proportion des revenus, puisqu’elles ont été multipliées par 2,5 depuis les années 1960, et « bloquent », désormais, près de 30 % du budget, ce qui ne laisse, en moyenne, que 70 % de dépenses dites « arbitrables », sur lesquelles les ménages ont le sentiment d’avoir prise."

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/11/14/que-reste-t-il-apre...

Mise à jour : 14 novembre 2018