Visuel du bouquet de services académiques

Sciences économiques et sociales

Pour l'école de la confiance
Vous êtes ici : Accueil > Revue de presse > Sociologie >

Le contrôle au faciès devant les juges

La vie des idées

"Quand on aborde la question du contrôle au faciès, les gens, et particulièrement les magistrats, sont donc dubitatifs dans un premier temps car ils supposent implicitement que si les personnes sont contrôlées, c’est qu’elles commettent des infractions. Ces sous-entendus sont d’autant plus forts aujourd’hui, à l’ère du terrorisme. Cette situation de déni, on y a affaire quotidiennement sur le plan professionnel en tant qu’avocat, surtout quand on porte un tel dossier."

http://www.laviedesidees.fr/Le-controle-au-facies-devant-les-juges.html

Mise à jour : 6 février 2018