Visuel du bouquet de services académiques

Sciences économiques et sociales

Vous êtes ici : Accueil > Revue de presse > Sociologie >

Mobilité entre générations et fluidité sociale en France : Le rôle de l’éducation

"À partir des enquêtes Formation – Qualification Professionnelle (INSEE) de 1970, 1977, 1985, 1993 et 2003, cet article analyse l’évolution de la mobilité sociale entre générations et de la fluidité sociale en France pour les hommes et femmes nés entre 1906 et 1973. Il établit que l’association statistique entre classe d’origine et classe de destination est plus faible dans les cohortes récentes que dans les cohortes anciennes, et montre aussi que la même association s’atténue avec l’avancée en âge, c’est-à-dire au fil de la carrière professionnelle.

Il établit enfin que le changement relatif à l’éducation a joué un rôle-clé dans l’accroissement de la fluidité sociale. Dans la cohorte 1945-1954, la réduction de l’inégalité des chances scolaires constitue le facteur principal et l’expansion de l’enseignement le facteur secondaire pour expliquer la réduction de l’inégalité des chances sociales, mais l’importance relative de ces deux facteurs est inversée dans les cohortes 1955-1964 et 1965-1973."

http://www.ofce.sciences-po.fr/pdf-articles/actu/LAvallet.pdf

Mise à jour : 2 mai 2017